fbpx
esenfr +51 997061990 info@inkajungletour.com

Qu’obtenez quand vous mélangez du Coatis et du café? Du Peruvian Poop Coffee!

Peru Poop Coffee

Le Pérou est un endroit fascinant. La biodiversité de ce pays est immense et  reconnue internationalement pour ses exportations agricoles. Uniquement avec le café, le Pérou se classe parmi les 10 premiers exportateurs mondiaux! Avec autant d’animaux et de cultures, quelques fermiers ont décidé d’expérimenter la culture du café et de la combiner avec l’agriculture animale.

S’agissant du Coati (ou Uchunari), c’est un mélange entre le chat, le raton laveur et le singe. Cet animal est particulièrement recherché au Pérou en raison de son apparence atypique mais également parce qu’il est largement exporté. Le Coati est ainsi l’un des produits majeurs de la région ayant rendu célèbre le  » Peruvian poop Coffee ».

Le Coati fait du bon café!

Ces animaux sont  principalement nourris de cerises de café  par les cultivateurs de café. Ne pouvant être digérée complètement par ces derniers, la cerise de café est partiellement décomposée par des enzymes.

Les travailleurs lavent et sèchent soigneusement ce produit qui est ensuite broyé afin d’en extraire le haricot. A la suite de la torréfaction des haricots, le café est prêt à la consommation. Ceux qui l’ont gouté disent que ce café est presque dépourvu d’amertume, et ce malgré le fait qu’il soit corsé et teinté  par les saveurs des fruits de la jungle.

Le sud-américain Kopi-Luwak.

Grâce à certains films, vous avez probablement entendu parler du café de caca indonésien, Kopi-Luwak. Il est essentiellement fait de la même manière que le Peruvian poop Coffee. La seule différence repose sur le fait qu’au lieu de travailler avec les Coatis les cultivateurs de café travaillent avec les civets. Reuters a fait un article fantastique sur cette nouvelle tendance sud-américaine.

Où acheter cette merveille ?

Ce café est particulièrement cher et se vend environ 20 $ – 60 $ pour 100 grammes dans certains endroits. Vous pouvez le trouver dans les cafés spécialisés de la région de Cusco. Si vous souhaitez, vous même, aller à la rencontre des Coatis, il faudra vous rendre dans les forêts situées aux alentours de Pisac.

Leave a Reply