fbpx
esenfr +51 997061990 info@inkajungletour.com

Les différences majeures entre les lamas, alpacas, vigognes et guanacos

diferencias llama alpaca vicuña guanaco

Lorsque tu penses aux Andes péruviennes, les premières images qui te viennent à l’esprit sont celles du Machu Picchu d’une part, des lamas et alpacas d’autre part. Cependant, ces espèces animales ont des ressemblances flagrantes avec d’autres animaux moins populaires : les vigognes (issus du quechua wik’uña) et les guanacos (issu du quechua wanaku) qui nous sont encore moins familiers. Nous t’invitons donc à venir observer les différences entre les lamas et alpacas mais aussi entre les vigognes et guanacos.

Tous ces animaux du paysage andin ont en commun le terme : « camélidés » incluant également les chameaux.

Chacun de ces animaux à ses propres caractéristiques. On peut ainsi distinguer l’alpaca du chameau bossu. En revanche, es-tu capable de distinguer le lama de l’alpaca  ou les vigognes des guanacos relativement méconnus ?

Lamas, alpacas, vigognes et guanacos. Comment les distinguer ?

Les lamas

Ils sont largement utilisés pour transporter du matériel par ceux qui vivent dans la campagne andine. La laine des lamas n’est pas aussi sophistiquée que celle des alpacas et leur tête n’est pas aussi velue. Les lamas sont plus indépendants et moins nerveux que leurs cousins plus petits. En raison de leur agressivité, ils sont parfois utilisés comme animaux de garde et ils veillent ainsi sur les troupeaux d’alpacas et brebis entre autres.

Les deux caractéristiques physiques permettant de distinguer un lama d’un alpaca sont les oreilles en forme de banane et le corps plus grand. En effet, les lamas pèsent environ 120 kilos et mesurent à peu près 1 à 1,2 mètres.

Les alpacas

Cela fait environ 5000 ans que les alpacas sont élevés pour leur laine reconnue pour sa qualité et sa douceur. La viande d’alpaca compose également une variété de plats péruviens. L’alpaca est une espèce plus petite que celle du lama. L’alpaca pèse en effet entre 45 et 77 kilos et mesure environ 90 centimètres de longueur. Ses oreilles plus courtes, son museau plus plat et plus définis le distingue du lama.

La laine d’alpaca est utilisée pour faire des pulls, des ponchos, des écharpes, des gilets et des couvertures. Les populations d’alpacas les plus importantes se situent dans la région de Puno et de Cusco.

Les vigognes

La vigogne est l’animal national du Pérou et il apparait ainsi dans le blason d’armes péruvien. On retrouve également ces animaux en Argentine, au Chili et en Bolivie. Sa laine est extrêmement fine et couteuse notamment parce qu’elle ne peut être tondue qu’une seule fois tous les trois ans. La vigogne est l’espèce la plus petite de la famille des camélidés. Les vigognes ne pèsent pas plus de 50 kilos et mesurent 80 centimètres de longueur. A la différence de ses compères, les vigognes peuvent vivre à plus de 5000 mètres au dessus du niveau de la mer et elles se trouvent principalement en territoires altiplaniques. On considère qu’elles sont des pastoureaux de basse intensité parce que leur rembourage au niveau des pieds empêche largement la dégradation du sol. Il y a quelques décennies, les vigognes étaient en danger et en voie d’extinction. Le Pérou fut ainsi l’un des pays parmi d’autres à se soucier de leur conservation à travers l’application des lois et la promotion  de zones protégées.

Les guanacos

Les guanacos sont une des espèces de mammifères silvestres les plus grandes d’Amérique du Sud aux côtés des lamantins, des dauphins du fleuve Amazonas, des tapirs et des jaguars.

Le guanaco a la peau épaisse au niveau du coup. Cette caractéristque physique se retrouve également chez le lama, la vigogne sauvage et l’alpaca domestiqué, ce qui les protège des attaques de prédateurs. Les andins utilisent la peau du cou de ces animaux pour fabriquer des chaussures.  Pour ce faire, ils aplatissent et tapent la peau afin qu’elle serve de semelle.

Tu sais maintenant ce qu’est un camélidé !

Tu sais désormais ce qui différencie un lama d’un alpaca. Tu sais aussi qu’ils sont tous les deux des animaux particulièrement dignes et élégants. Tu sais en outre que la laine d’alpaca est fine et délicate et qu’on la retrouve sous différentes formes au Pérou: écharpes, pulls, gilets et même chaussetttes. Cette laine ne démange pas puisqu’elle est extrêmement douce et voluptueuse. Il est évident que ce pelage maintient les alpacas au chaud dans les régions andines où l’altitude est particulièrement élevée.

Si tu souhaites aller à la rencontre de ces créatures andines, la région de Cusco et des Andes centrales où elles vivent en toute liberté, sont faites pour toi. Aussi, nous te recommandons également notre article au sein duquel nous te disons comment aller à la rencontre des alpacas et des lamas au Pérou.

comparación tamaño de camelidos andinos

Leave a Reply